La gestion du personnel, clé de la réussite d’une entreprise

Les services financiers d’une entreprise gèrent la trésorerie, ses services généraux gèrent le parc automobile ou les fournitures de bureaux, son service qualité gère les normes etc. Sa direction des Ressources Humaines, elle, a pour mission la gestion du personnel, un enjeux majeur pour toutes sociétés.

Au-delà de le gérer, développer cet actif inestimable composé d’hommes et de femmes qui œuvrent tous ensemble pour la réussite de l’entreprise est le signe d’une gestion du personnel avisée et efficiente. Quelles en sont les composantes… ?

Prendre le capital humain pour ce qu’il est : une ressource stratégique

Les plans stratégiques pluriannuels fixent les objectifs et les chiffre d’affaires, prévoient des ebitas, parient sur du cash-flow … La stratégie d’entreprise à tendance à plutôt aligner des chiffres. Mais il en est certaines qui intègrent un levier essentiel de performance globale : le capital humain. Le HCM (Human Capital Mangment) est en charge de la gestion d’un actif immatériel qui n'apparaît pas au bilan, bien qu’étant considéré comme déterminant pour la réussite de l’organisation !

Cette valeur est évaluée à travers des indicateurs de coût, d’engagement, de productivité.

Par ailleurs, les processus de recrutement, transmission de savoirs, formation et fidélisation font partie d’une véritable démarche proactive qui englobe dans une même stratégie d’entreprise, politique RH et politique commerciale.

Mettre le capital humain au cœur de la stratégie d’entreprise, c’est permettre à son organisation de faire face aux aléas de son environnement. C’est aussi œuvrer pour rendre ses collaborateurs engagés, compétents, autonomes, adaptables, réactifs, flexibles… Autant de qualités et compétences qui représentent les facteurs clés de succès d’une organisation.

 

Comment optimiser la gestion du potentiel humain ?

Décréter que l’humain est au cœur de l’organisation est louable, mais concrètement, comment s’articule la démarche ?

Globalement, l’idée serait de parvenir à ce que chaque collaborateur se trouve à la bonne place au bon moment.

Il est indispensable pour cela de débuter son action par une évaluation des compétences. On recense alors d’une part les besoins en termes de profils et, d’autre part, les compétences techniques et comportementales (appelées soft skills) des collaborateurs …Mais pas que ! Les attentes et aspirations de chacun sont aussi prises en compte.

Une gestion efficace du personnel consiste ensuite à faire matcher tout cela, en dispensant les formations adéquates si nécessaire.

Pour remplir ces différents objectifs, plusieurs dispositifs sont à la disposition des DRH :

-          La politique de recrutement (qui intègre la gestion de la « diversité »)

-          La gestion des talents,

-          Les dispositifs de mobilité interne,

-          La gestion prévisionnelle des emplois et compétences,

-          Les entretiens annuels d’évaluation qui sont maintenant accompagnés des entretiens professionnels,

-          Les dispositifs de fidélisation des employés.

En soutient de ces dispositifs, et pour les mettre en œuvre, les DRH ont à leur disposition de plus en plus de logiciels ainsi que des « solutions HCM ». Ces outils dédiés qui sont soit autonomes, soit fournis avec des systèmes de SIRH (Systèmes d'information de gestion des ressources humaines), permettent de gérer la masse des données RH telles que :

-          Les recrutements,

-          La « rétention des collaborateurs » (stratégie visant à conserver les meilleurs éléments),

-          La gestion du temps de travail, les congés, les absences,

-          Les rémunérations,

-          Le développement des compétences,

-          Les évaluations annuelles et entretiens professionnels,

-          Les formations

Certains logiciels possèdent également des modules proposant de mener des analyses prédictives, permettant par exemple d’identifier les « profils à risque » qui pourraient être enclins à la démotivation, la démission etc.

Ces logiciels et leurs modules « intelligents » peuvent apporter beaucoup mais n’exonèrent pas les DRH de mener toutes ces missions en mode projet en y adjoignant rigueur et réflexion.

Les bénéfices d’une bonne gestion du personnel

Une gestion pointue et efficace du personnel est vertueuse à bien des égards.

Elle se traduit globalement par un meilleur taux d’engagement des collaborateurs et génère :

-          Une organisation plus efficiente, pour autant que le challenge « le bon collaborateur, au bon poste » ait été relevé. L’entreprise s’assure ainsi de tirer le meilleur de ses ressources tout en les satisfaisant.

-          Des besoins bien identifiés et anticipés, grâce à la gestion en amont des recrutements et des parcours professionnels à prévoir.

-          Un meilleur taux de motivation et de fidélisation des salariés qui savent que l’entreprise veille à leur bien-être au travail, prend en compte leurs aspirations et leur permet de mieux se projeter dans l’avenir.

Nos articles vous intéressent ?

Découvrez les minutes RH