Outils GPEC : les 5 bonnes pratiques

Les outils de support à la GPEC se multiplient, au sein d'un SIRH central il s'agit de veiller à certaines bonnes pratiques.
Compétences
Corinne Cabanes
Les 5 bonnes pratiques dans le choix de votre outil GPEC
Sommaire :
Construisez et animez simplement la connaissance de tous vos talents
Demander une démo

Le rythme de croissance des outils digitaux RH est environ de 7% tous les ans selon l'étude Markess Aegis. Cette tendance représente une opportunité, elle demande néanmoins de bien sélectionner sa solution ou son écosystème d'outils. Voici nos 5 conseils pour faire les bons choix.

À quoi se réfère le SIRH ?


Requérant un grand nombre de responsabilités, la gestion des ressources humaines doit faire appel à un outil informatisé pour automatiser certaines tâches. Le système d’information de gestion des ressources humaines sirh est de plus en plus plébiscité. Il constitue un outil gpec très flexible permettant de jongler entre les missions administratives, la gestion des carrières et des formations ou encore la réalisation des paies. En ce sens, le SIRH est de loin l’outil gpec le plus complet pour mener à bien ses responsabilités RH.

Bonne pratique #1 : Fiabiliser vos données RH


Pour vous qui êtes à la tête d’une équipe, ce système informatisé constitue une base de données efficace pour valoriser le capital humain. Non seulement, le sirh allège un grand nombre de process RH, mais il permet également de disposer d’informations fiables pour mener des réflexions stratégiques.

Englobant toutes les facettes du métier de gestion RH, il se révèle indispensable lors d’un surcroît d’activités du personnel RH. En temps utile, vous pourrez vous en servir pour faciliter la gestion des contrats des salariés, le suivi de leurs carrières, la réorganisation des postes…

Consultez notre dossier complet pour fiabiliser vos données RH et notamment le référentiel de compétences.

Fiabilité de s données de compétences
Les sources de fiabilisation des compétences


Bonne pratique #2 : Préparer votre Reporting RH

Grâce à son large répertoire, le SIRH vous affranchit de logiciels gpec classiques aux fonctions limitées. Cette base de données procure des informations pertinentes. Elles servent ensuite d’éléments de base pour réaliser un rapport d’activités, préparer un entretien d’évaluation, gérer les compétences, dresser la cartographie des métiers ou anticiper un recrutement.

En faisant bon usage du SIRH, vous êtes certain d’assurer correctement la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Grâce à ce système incorporant plusieurs briques logicielles, vous touchez toutes les composantes RH au cœur de votre activité. En effet, l'outil sirh couvre à la fois la composante administrative, humaine et décisionnelle du métier RH.

Comparateur solutions gestion des données RH
Télécharger le comparateur de gestion des données RH

Bonne pratique #3 : Structurer le SIRH autour des compétences


Nous sommes convaincus de la dimension centrale de la compétence pour un management pérenne des talents de l'entreprise. Les premières briques de la construction d'un SIRH reposent souvent sur la gestion de la performance ou encore les entretiens : mais comment évaluer une performance, fixer des objectifs sans avoir construit au préalable l'infrastructure que constitue la cartographie des compétences internes.

Aperçu des 4 catégories de compétences à faire figurer dans l'outil de gestion des compétences

Bonne pratique #4 : Réfléchir en termes d'expérience d'utilisation

Le succès de votre SIRH dépend de l'adoption de votre outil par ses utilisateurs, c'est la raison de la montée en puissance des métiers "User Experience". Quelles sont les dimensions de l'UX à surveiller :

  • L'adaptation de la Charte Graphique à vos couleurs
  • L'utilisation d'une terminologie explicite et proche du quotidien des utilisateurs
  • La notion d'accessibilité numérique pour les personnes en situation de handicap.
  • L'anticipation de l'usage sous format mobile et ses contraintes spécifiques
  • La clarté des instructions dès la page d'accueil
Home Page ollaborateurs sur l'outil Neobrain
En direct de Neobrain et la Page d'accueil du Collaborateur

Bonne pratique #5 : S'entourer des bons partenaires

La digitalisation des entreprises crée une inflation du nombre de projets de transformations, ils auraient été multipliés par 3 ces 20 dernières années selon une étude Ipsos. Durant cette même période les ressources et le temps moyen pour mener à bien ces projets a été divisé par 2. Dès lors, l’adhésion des collaborateurs et des managers est un facteur clé de succès de votre transformation. La conduite du changement adaptée à votre audience est indispensable pour ancrer durablement les nouveaux réflexes engendrés par la transformation, nous conseillons d'identifier les partenaires internes et les partenaires externes:

Partenaires internes :

  • Votre équipe projet avec un Directeur de Programme, un expert métier, un référent IT, un Change Manager,
  • La Communauté RH
  • Les Managers
  • Les Collaborateurs

Partenaires externes :

  • Un cabinet de conseil en transformation interviendra à la fois en amont dans la réalisation du schéma directeur RH, du diagnostic des process actuels et une aide au choix de l'outil digital.
  • Un éditeur de logiciel qui, au-delà des aspects techniques, méthodologiques, tarifaires devra aussi refléter dans son outil la philosophie RH
  • Un intégrateur qui est nécessaire suivant les éditeurs pour réaliser des configurations spécifiques.

Télécharger notre Livre Blanc pour garantir le succès de tout outil de Talent management dans votre entreprise :

Télécharger le livre blanc Talent Marketplace
Télécharger gratuitement le Livre Blanc pour garantir le succès de la Talent Marketplace