Outils gpec, SIRH, les 5 erreurs à éviter


Progression ou régression des ventes, ouverture du marché à l’international, nouveaux engagements avec les tiers… De multiples facteurs amènent l’entreprise à revoir constamment son organisation interne. Il propose une solution à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Il vulgarise ainsi un certain nombre de tâches administratives quoiqu’il faille prendre quelques précautions pour un meilleur usage.

À quoi se réfère le SIRH ?


Requérant un grand nombre de responsabilités, la gestion des ressources humaines doit faire appel à un outil informatisé pour automatiser certaines tâches. Le système d’information de gestion des ressources humaines sirh est de plus en plus plébiscité. Il constitue un outil gpec très flexible permettant de jongler entre les missions administratives, la gestion des carrières et des formations ou encore la réalisation des paies. En ce sens, le SIRH est de loin l’outil gpec le plus complet pour mener à bien ses responsabilités RH.

Une base de données indispensable pour le process RH


Pour vous qui êtes à la tête d’une équipe, ce système informatisé constitue une base de données efficace pour valoriser le capital humain. Non seulement, le sirh allège un grand nombre de process RH, mais il permet également de disposer d’informations fiables pour mener des réflexions stratégiques.

Englobant toutes les facettes du métier de gestion RH, il se révèle indispensable lors d’un surcroît d’activités du personnel RH. En temps utile, vous pourrez vous en servir pour faciliter la gestion des contrats des salariés, le suivi de leurs carrières, la réorganisation des postes…

Le SIRH, un outil d’analyse à multiples composantes


Grâce à son large répertoire, le SIRH vous affranchit de logiciels gpec classiques aux fonctions limitées. Cette base de données procure des informations pertinentes. Elles servent ensuite d’éléments de base pour réaliser un rapport d’activités, préparer un entretien d’évaluation, gérer les compétences, dresser la cartographie des métiers ou anticiper un recrutement.

En faisant bon usage du SIRH, vous êtes certain d’assurer correctement la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Grâce à ce système incorporant plusieurs briques logicielles, vous touchez toutes les composantes RH au cœur de votre activité. En effet, l'ouil sirh couvre à la fois la composante administrative, humaine et décisionnelle du métier RH.

Un outil Gpec, essentiel pour créer une organisation performante


De ce fait, le SIRH offre un apport technique et des pistes décisionnelles dans la gestion des ressources humaines. Une bonne exploitation des données relevant de ce système vous permet d’intervenir efficacement à différents niveaux, sur le plan opérationnel, administratif et stratégique.

Il devient indispensable pour créer une organisation performante dans un environnement très concurrentiel. L’usage de cet outil gpec aide à relever des défis aussi bien internes qu’externes favorisant la croissance de l’entreprise.

À titre d’exemple, les données issues de ce système permettent d’anticiper et de planifier la gestion des carrières des employés et ainsi de valoriser leurs compétences sur des projets adaptés à leur profil pour une meilleure optimisation des ressources.

5 erreurs à éviter dans l’usage de l’outil gpec SIRH


Bien entendu, l’outil gpec SIRH reste un complément d’informations techniques à toute décision RH. Aucun logiciel, aussi performant soit-il ne saurait compléter l’expérience et le savoir-faire d’un responsable RH sur le terrain. Tirez le meilleur parti de l’outil gpec en évitant ces 5 faux-pas :

1- Gardez en tête que les données doivent être encore retraitées, analysées et faire l’objet de discussions. Omettre l’étape de réflexion vous induit en erreur, la base de données étant simplement une aide à la décision.

2- La disposition de cette ressource peut vous éloigner de la réalité. Un responsable RH doit toujours se fier à ses ressentis, multiplier les concertations avec ses collaborateurs afin d’avoir un meilleur aperçu de la situation.

3- La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences reste une projection hypothétique et subjective du futur. Certaines données SIRH restent variables et rendent incertaine cette anticipation. Aussi, vous devez réorienter vos décisions en temps réel en fonction des évènements.

4- Si le système SIRH fournit des renseignements étayés sur les moyens humains, il ne peut contrôler l’environnement externe de l’entreprise. Ne pas tenir compte de l’influence des facteurs externes serait une véritable erreur.

5- Toute organisation ayant son propre fonctionnement et objectif, la prise de risque serait de choisir au hasard un outil gpec sans tenir compte des attentes de sa cible. Choisissez un SIRH adapté à la taille, au process RH et au mode opératoire de votre entité. La couverture fonctionnelle, l’accessibilité spatiale, la possibilité d’externaliser le data center sont autant de critères à prendre en compte.

Nos articles vous intéressent ?

Découvrez les minutes RH