L'alternative à la mobilite interne : Le prêt interne

La mobilité interne est morte… Faites du prêt interne de personnel !

Si les entreprises ont longtemps fait l’éloge de la mobilité interne, force est de constater que le besoin interne de toujours plus d’agilité a fait émerger un nouveau concept plus flexible que la traditionnelle évolution en silos : le prêt interne de personnel … Pourquoi et comment cette solution gagne-t-elle du terrain ? Focus sur cette approche nouvelle de la mobilité interne…

Prêt interne de personnel versus mobilité interne… Quels avantages ?

Pour utiliser une parabole footballistique, on pourrait comparer la mobilité interne et le prêt interne de talents à un mercato versus un prêt de joueur ! Quand l’un signe le départ définitif d’un talent, l’autre offre souplesse et agilité.
“Chaque employé tend vers son plus haut niveau d’incompétence” Cette citation qui circule au sein des fonctions RH n’est, bien sûr, pas une vérité absolue, mais elle illustre cependant les quelques inconvénients qui peuvent être liés à la mobilité interne traditionnelle. Elle sous-entend en effet que quelques fois, ce ne sont pas les profils les plus compétents qui sont promus, mais ceux qui ont utilisé les bons leviers…

Par ailleurs, ce n’est pas parce qu’un collaborateur est efficace à un poste donné qu’il le sera autant au poste auquel il a été promu, quand bien même l’entreprise met tout est mis en œuvre pour qu’il remplisse au mieux sa mission (formations, accompagnement, etc…). La mobilité interne traditionnelle peut aussi montrer ses limites lorsqu’elle est orchestrée sans l’aval de la hiérarchie (tant l’ancienne que la nouvelle) ; de la personne promue.


Pour éviter tous ces écueils, le prêt interne de personnel qui fait l’objet d’un consensus de toutes les parties prenantes, est une solution qui, parce qu’elle s’inscrit dans l’itératif et pas forcément dans la durée, peut s’avérer une solution très pertinente. Notons d’ailleurs que plutôt que de mettre cette démarche en opposition avec la mobilité interne, il convient de la considérer de l’une des briques qui compose la politique de mobilité interne de l’entreprise…

L « Internal Talent Marketplace & Staffing », ou dynamiser l’offre et la demande internes de compétences

Le prêt interne de personnel consiste à renoncer au système traditionnel d’évolution en silo dans l’entreprise. Cette démarche consiste plutôt à associer des compétences à un projet ou un une mission, à l’instant T. Cela peut être le temps de la mise en œuvre de la mission, comme au long cours. Ce qui prévaut toujours, c’est le fait d’identifier pour chaque projet, l’expert le plus qualifié.

Certains outils informatiques facilitent cette mise en adéquation en proposant aux services RH des « talent marketplace », ou bourses de missions interne. Ainsi, en quelques clics, vous identifiez et mobilisez les meilleurs profils pour chacun des projets déployés dans l’entreprise. Des moteurs d’analyses sémantiques permettent en effet d’analyser les sources de données disponibles relatives à vos collaborateurs. Pour ce faire, il faut bien sûr que votre cartographie des compétences ait été effectuée avec soin, et qu’elle soit tenue à jour.

Ces applications permettent de visualiser en temps réel et de manière transverse, l’ensemble des compétences internes. Elles représentent ainsi une aide évidente au staffing et, pour les collaborateurs, autant d’opportunités de dynamiser leurs parcours et de perspectives d’évolutions transversales.

Répondre aux aspirations et améliorer la satisfaction des collaborateurs

Cette approche qui est centrée sur le collaborateur, plus que sur un poste spécifique à pourvoir, offre ainsi aux collaborateurs des suggestions de missions – fussent-elles ponctuelles – qui vont être complètement alignées sur leurs appétences et compétences.
Proposer au collaborateur le bon projet au bon moment, grâce à la « talent marketplace », c’est non seulement assurer les bonnes ressources à une missions ou projet ; mais c’est aussi offrir aux salariés, des opportunités de développements personnels.

Ces « prêts internes » les rendent en effet beaucoup plus acteurs de leur évolution, tout en donnant, au management une meilleure visibilité sur leur adaptabilité, leurs motivations, leur agilité et leurs atouts… Ainsi, au fil des projets qui leur sont confiés, ces « talents prêtés » deviennent de plus en plus réactifs aux propositions qui leur sont faites. La RH quant à elle adapte en continu les projets professionnels de ces collaborateurs, et perçoit plus finement leurs besoins et leurs souhaits. La place de marché de compétences devient ainsi de plus en plus intelligente, dynamique et agile et fait un lien efficace entre les aspirations des talents et les enjeux business !

Nos articles vous intéressent ?

Découvrez les minutes RH