Passer des tests de personnalité et les réussir ?

Les tests de personnalités constituent des éléments essentiels dans l'évaluyation des collaborateurs Découvrez comment les réussir dans le...
Comment évaluer la personnalité d'un futur collaborateur ?
Construisez et animez simplement la connaissance de tous vos talents
Demander une démo

L'organisation du travail évolue vers davantage de collaboratif, 63% des collaborateurs considèrent que leur activité dépend de ce critère. La question de l'adéquation des personnalités, des valeurs devient donc prégnante.

Comment évalue-t-on la personnalité d'un candidat externe à l'entreprise ?

En l’évaluant par rapport à un cahier des charges : les atouts pour réussir aux postes, les valeurs de la société, les personnalités e l'équipe en place. connaître ce qui motive le collaborateur, ses appétences est aussi essentiel. Les tests de personnalité sont un des leviers de cette évaluation.

En tant que candidat comment les réussir ?

En s’y préparant vous en limiterez le stress.

Tout d’abord sachez qu’il existe 5 dimensions consécutives de votre personnalité, elles sont aussi appelées "Big Five":

  • Extraversion/introversion
  • L'orientation vers l'intuition ou la raison
  • La stabilité émotionnelle
  • le caractère consciencieux
  • L’ouverture intellectuelle.

Attention la simplicité des questions est trompeuse. Difficile en réalité de savoir en répondant à une question alors qu’on peut avoir le sentiment qu’elle a déjà été posée si on teste le même trait. Parfois on est sûr d’être évalué sur sa capacité à travailler en équipe alors que c’est de votre aptitude à gérer les conflits dont il s’agit. Alors pas de plans sur la comète: soyez vous-même. Si vous avez l’impression de faire des réponses incohérentes, pas de problème si elles correspondent à ce que vous croyez de vous-même. Par contre si vous vous décrivez comme vous aimeriez être, vous risquerez de passer pour un faux self, quelqu’un qui n’est pas en accord avec lui-même, qui ne s’accepte pas, qui ne sait pas qui il est, ou qui triche... c’est plus ennuyeux.

Par exemple si vous en rajoutez sur votre perfectionnisme le recruteur se demandera si vous ne travaillez pas trop lentement, si vous savez déléguer.

Pas facile me direz-vous, je ne me connais pas si bien. Alors faites confiance à votre inconscient c’est lui qui est aux commandes quand vous êtes spontané, ne réfléchissez pas quand vous cochez les cases. La bonne préparation c’est de se connaître un peu. Prenez une feuille et notez comment vous voit votre meilleure amie, votre pire ennemi et enfin vous-même. Décrivez en 3 points à travers quelle expérience vous avez exprimé vos compétences et comment. Vous donnerez de la couleur à l’entretien qui suivra les tests, et de la matière à votre argumentation si vous n’êtes pas d’accord avec la totalité de l’interprétation.

Les tests ne sont pas une science exacte, ils sont un angle de vue, soyez confiant, laissez parler votre potentiel, et n’oubliez pas que la performance ne va pas aujourd’hui, sans une bonne dose d’équilibre.