Réussir votre entretien de mobilité en 5 actes

Le recrutement interne est un enjeu majeur et un atout indéniable pour l’entreprise et les salariés (20 % selon MyRHline). Véritable levier de motivation, c’est aussi une marque très positive pour l’image de la firme. Qu’il soit vertical, horizontal ou géographique, il revêt beaucoup d’avantages en matière d’évolution de carrière, de reconnaissance, de fidélisation et s’inscrit dans une politique de recrutement parfaitement maitrisée.
Pour autant, il convient de préparer votre entretien de mobilité avec un argumentaire bien huilé.

Prendre de l’assurance


Selon « Statista », une enquête en décembre 2017 démontre que 20% des personnes sondées n’ont pas confiance en elles. Ces insécurités peuvent vous faire douter de vos compétences et vous empêcher de vous fixer des objectifs ambitieux. C’est pourquoi, il est important de travailler sur votre image et votre charisme. Votre discours intérieur va contribuer à votre positivité. Essayez par exemple de lister vos qualités. Utilisez « la méthode Coué » en vous suggérant que vous êtes le ou la meilleur(e). Affirmez-vous et créez du contact. Vous pouvez également faire appel à du coaching pour vous accompagner dans votre démarche.

Durant l’entretien de mobilité, faites attention à votre langage corporel et adaptez la bonne posture. Asseyez-vous face à votre interlocuteur, le dos bien droit et cherchez à accrocher son regard. Saluez d’une poignée de main énergique en gardant le contact visuel. Puis enfin, la base de tout entretien réussi : souriez !  Si vous croyez en vous-même, votre recruteur aussi croira en vous.

Savoir mettre en valeur vos compétences et vos soft skills


Il faut convaincre votre supérieur de votre capacité à exceller dans le poste visé. Mettez en avant vos compétences, vos succès professionnels, et développez vos connaissances avec des exemples concrets.  Soyez capable de lister les besoins à venir et positionnez-vous sur des projets.  N’épargnez pas vos qualités humaines ou soft skills indissociables de votre parcours et de votre réussite.  Ces compétences comportementales font toute la différence pour plus de la moitié des recruteurs selon une étude (Jobboard Monster).  Votre adaptabilité, votre esprit d’équipe et votre rigueur seront des atouts qui vous avantageront.  

Vendez-vous sans exagération. N’oubliez pas votre allure et soignez votre tenue en adaptant le code vestimentaire à votre métier. Évitez les accessoires imposants, les vêtements froissés et les habits dans lesquels vous ne vous sentez pas à l’aise.

Avoir une bonne vision du poste à pourvoir


Il est fondamental que vous compreniez les attentes de votre recruteur.  Avant votre entretien de mobilité, prenez le temps de réunir toutes les informations possibles sur le poste ciblé et son entourage. Mettez en avant le fait que votre intégration effective fera gagner du temps à l’employeur. Vous connaissez déjà pleinement la culture de l’entreprise et vous y adhérez. N’hésitez pas à poser des questions que vous aurez préparées au préalable, cela montre votre intérêt pour la place et votre sens de l’organisation.  Attention, parlez toujours positivement et ne vous plaignez pas de votre travail actuel ou antérieur mais parlez plutôt de nouvel élan professionnel.

Exprimez votre motivation pour le poste


Vous avez la chance de pouvoir exprimer votre motivation de vive voix, profitez-en. Quelle est votre valeur ajoutée. Répondez avec sincérité et soyez pertinent. Par exemple : « mon poste précédent m’a permis d’acquérir un certain nombre de savoir-faire qui me permettront d’être autonome et je souhaite à présent évoluer vers des fonctions supérieures. » ou encore : «  je veux contribuer à la réussite de mon entreprise et j’ai le goût du challenge ». Listez les qualités personnelles que vous déploierez pour atteindre vos objectifs.  Votre motivation est le moteur qui vous permettra de vous démarquer.

Soyez capable d’appréhender votre futur environnement


Vous devez saisir les enjeux de ce changement d’affectation. Vous pouvez d’ores et déjà faire des propositions et apporter de nouvelles idées. Anticipez également vos besoins en formation. Vos qualifications sont-elles en adéquation avec le poste ? Posez-vous les bonnes questions et construisez votre projet. Si vous prenez l’escalier social, expliquez comment vous allez construire votre nouvelle identité managériale auprès de vos anciens collègues. Identifiez les résistances aux changements et exposez des solutions.

Enjeux et finalité


Rechercher les ressources internes, c’est mettre en adéquation des compétences et des besoins en anticipant les changements environnementaux et technologiques qui impacteront l'entreprise.

Dans un contexte en pleine mutation et éternellement mouvant, c’est une méthode qui permet de maitriser les coûts et de susciter une véritable émulation au sein des équipes.

Nos articles vous intéressent ?

Découvrez les minutes RH