Stratégie RH : le digital pour gérer les compétences

La réalité de la transformation digitale s'étend jusqu'aux RH. Comment intégrer cet outil dans la gestion des compétences ?
Gestion des talents
Louis Lépinette
Digitaliser la gestion des compétences : mode d'emploi.
Sommaire :
Comme Natixis, impliquez vos talents et créez des trajectoires uniques
Demander une démo

La stratégie RH est au service de la performance générale de l’entreprise ; c’est un fait établi. Mais si en ce sens, son obligation de résultat est identique à celui de la stratégie commerciale, ses moyens ne sont pas les mêmes. Complètement focalisée sur le capital humain, la RH, pour remplir ses objectifs se doit d’exceller dans la gestion des compétences de l’entreprise ! Voyons comment la digitalisation contribue à l’aider dans cette mission

Stratégie RH : quel est le niveau de maturité digital ?

La vocation d’une entreprise est de créer de la valeur. L’atteinte de cet objectif repose sur son capital humain. Les pratiques digitales ont évolué puisque désormais + de 60% des entreprises de + de 2 000 salariés ont misé sur une solution de Talent management dans leur stratégie RH.

Les solutions les plus souvent adoptées sont dans l'ordre :

  1. La revue des Talents
  2. La Gestion de la Performance
  3. La Gestion des données collaborateurs
  4. Le recrutement
  5. Le Développement des compétences
  6. La Mobilité interne

(Chiffres ANDRH, étude 2021).

Pourquoi et comment digitaliser la gestion des compétences ?

La transformation digitale est aujourd’hui reconnue comme un levier clé, permettant d’accroître la productivité partout où elle est engagée. Or, les fonctions RH, tout en mettant l’Humain au cœur de leurs activités sont aussi attendues par la Direction générale en termes de ROI.

La gestion digitale des compétences permet de conjuguer efficacité et productivité, tout en favorisant l’évolution et l’épanouissement général des salariés. Les outils dédiés à la gestion des compétences offrent en effet un accès aux reportings sociaux et aux tableaux de bord qui simplifient considérablement la reconnaissance et l’affectation des talents… Les collaborateurs clés et les compétences indispensables sont plus facilement identifiés, tout comme les ressources manquantes ou les opportunités de mobilité ou évolutions de carrière.
La gestion digitale des compétences permet par ailleurs de briser les silos de données, en centralisant de très volumineuses masses d’informations qui reflètent l’intégralité du parcours d’un collaborateur, depuis son recrutement jusqu’à son départ, en passant par son onboarding, ses évaluations, les formations qu’il a suivies, son engagement personnel etc. L’analyse de ces précieuses données, confiée à des logiciels d’intelligence artificielle (IA) permet d’établir un état des lieux précis des compétences présentes dans l’organisation ; mais aussi de connecter ces compétences à l’ensemble des activités et métiers de l’entreprise.

Comparateur de Solution de gestion des compétences
Faites simple : télécharger notre outil de comparaison des solutions de gestion des compétences.

Digitalisation, quels impacts sur la totalité de la politique RH ?

Outre la gestion des compétences, la mise en place d’une plateforme unique (type SI RH), mise au service de l’intégralité du cycle RH, permet aussi d’associer gains de productivité et expérience collaborateur améliorée. Un tel outil, qui facilite la gestion de la paie, du personnel, de la formation, des congés et absences, des notes de frais, etc, génère en effet des gains financiers (moins de papier, d’impression, d’affranchissements…) et de temps. Grâce à l’automatisation systématique des tâches récurrentes, les fonctions RH peuvent se concentrer sur des tâches à plus fortes valeurs ajoutées. De leur côté, les collaborateurs qui bénéficient aussi de ces interfaces de plus en plus intuitives se sentent plus autonomes dans la gestion de leurs congés, leurs notes de frais, leurs entretiens annuels etc.

Ce confort d’utilisation s’ajoute au plaisir de retrouver la flexibilité et l’agilité auxquels ils sont habitués dans leurs usages digitaux personnels. Les plateformes d'avantages sociaux, quant à elles, créent un environnement qui favorise l’engagement et la motivation des collaborateurs.

Pour conclure, soulignons que la digitalisation des processus RH, non seulement est source de rentabilité pour l’entreprise tout entière, mais qu’elle contribue aussi à bâtir la culture d’entreprise. Tout ceci profite à la marque employeur. Déployer une stratégie de digitalisation de la GRH est donc incontournable aujourd’hui, mais attention, tout comme la stratégie commerciale, celle des RH est unique… Elle se construit en effet à partir des objectifs et de la culture, propres à l’entreprise.

Consultez notre Page complète : "Tout savoir sur la Gestion des Compétences".