L’entretien annuel : Partie 2 – Les questions

Neobrain :


"Qu'est-ce qui peut justifier le recours à un EP ?"

Alain :


" 6 grandes problématiques justifient le recours à l'EP :

1 - Les transitions subies : une maladie chronique, la suppression d'un emploi, une fermeture de centre, etc ;

2 - Une progression en qualification ou une augmentation graduelle des niveaux de diplômes ;

3 - Des étapes majeures dans notre vie : mariage, enfants, charges de famille, approche de la retraite ;

4 - Maintien de nos compétences au meilleur niveau et adaptation à la nouvelle donne qui régit notre métier ;

5 - Découverte des autres jobs que nous pourrions occuper par simple ajustement ;

6 - Souhait de changement de métier ou impossibilité de l'exercer à court terme. "

N :
"Quel est l'enjeu collectif de l'EP ?"

A :
"L'enjeu collectif est d'engager l'employeur et le salarié dans une démarche continue d'évaluation d'employabilité. Le salarié doit pouvoir vérifier, avec l'aide de son manager, si son profil de compétence est en phase avec les exigences de son emploi et anticiper les transformations inévitables à moyens terme"

L'ENTRETIEN ANNUEL POUR LE COLLABORATEUR :


N :
"Quels conseils donner à mes collaborateurs pour être bien préparés en amont de l'EP ?"

A :
"Rassemblez tous les documents utiles : CV à jour, programmes des formations suivies, fiche descriptive de son emploi, classification et niveau de salaire, synthèse des entretiens professionnels précédents (ou EAEA)"

"Formuler leurs désirs professionnels, puis comment ils se projettent à deux ou quatre ans."

"Définir vos différents objectifs pour cet entretien : valoriser des compétences, faire reconnaître des qualités, exposer une envie de progression, déposer un souhait de formation, obtenir un abondement au CPF..."

"En regard de vos missions, formaliser les compétences maîtrisées et les compétences à développer."

"Éditer les programmes des formations que vous souhaiteriez suivre."

"Identifier les certifications les plus valorisées dans l'entreprise et l'intérêt de celles qui émergent."

N :
"Le salarié peut-il se faire accompagner pendant l’entretien professionnel ?"

A :
"Dans les textes, l’assistance du salarié n’est prévue que dans le cadre d’un entretien préalable à sanction disciplinaire ou à licenciement. En l’occurrence, le salarié ne pourra imposer à l’employeur la présence d’un tiers."

N :
"Le bénéficiaire ne se présente en n’ayant pas préparé son EP, ni lu le guide ni le document. Que faire ?"

A :
"L’entretien doit se dérouler. Dans certains cas, la direction doit intervenir pour faire entrer cet entretien dans les habitudes"

N :
" Que fait-on quand le salarié refuse de signer l'EP ? "

A :
"Rappeler au bénéficiaire que la signature signifie uniquement que l’entretien a eu lieu. Si malgré cela il maintient sa position, alors c’est à lui de mentionner par écrit qu’il ne souhaite pas d’entretien"

N :
"En cas de refus du bénéficiaire d'assister à l'EP, qui sera chargé de demander les motifs du refus ?"

A :
"L’entretien professionnel se présente comme un droit pour le salarié auquel semble-t-il, il pourrait renoncer. Toutefois, l’employeur aura tout intérêt à connaître les motifs de ce refus d’autant qu’il pourrait être « pénalisé » de la non-retenue de ces entretiens"

N :
"Sur quels critères valider les compétences acquises ?

A :
"Il existe 4 niveaux de validation des compétences :

1er Niveau : en cours de formation (interne ou externe à l’entreprise).

2ème Niveau : mobilise avec l’aide d’un tiers.

3ème Niveau : mobilise seule cette compétence.

4ème Niveau : forme ou conseille ses collaborateurs dans la mise en œuvre."

L'ENTRETIEN ANNUEL POUR LE MANAGER :


N :
" Peut-on apporter des documents écrits et demander qu’ils soient versés au dossier ? "

A :
"Sur le principe, oui. Toutefois, ne pas oublier que l’esprit de l’entretien professionnel, c’est l’échange, le dialogue, la validation, pas l’évaluation. Le document doit être court et ne doit pas apporter de contradiction à ce qui a été dit entre les intéressés"

N :
"Pour les compétences professionnelles étudiées lors de l'EP, qui doit apprécier le niveau d'exigence pour chacune de ces compétences ?"

A :
"Le niveau d’exigence pour chacune des compétences professionnelles étudiées lors de l’EP est définit préalablement par le responsable de service"

N :
"Quelle collecte de données faut-il réaliser pour bien préparer son EP ?"

A :
"La collecte des données nécessaires inclus :

- La connaissance du salarié (entrée, poste, statut, diplôme, parcours, formation initiale, profil BF5…)Le document du précédent EAEA ;

- Les formations réalisées depuis le dernier EAEA ;

- Le référentiel des compétences liées à l’emploi ;

- Les performances réalisées ;

- Les opportunités de mobilité géographique interne ;

- Les évolutions de l’entreprise, de la branche, du bassin..."

N :
"Quels sont, selon vous, les 10 commandements de l’entretien annuel ?"

A :
1 - Installer un climat de confiance

2 - Encourager à parler

3 - Écouter

4 - Partager les informations

5 - Échanger

6 - Chercher les points d’accord

7 - Prendre des notes

8 - Conclure

9 - Rédiger un compte-rendu

10 - Valider

LE DÉROULEMENT DE L'ENTRETIEN ANNUEL :


N :
"Quels sont les points à ne pas aborder lors de l’EP ?

A :
"Les augmentations de salaires ;

La remise en cause des orientations politiques de l’entreprise ;

Le règlement de différends entre collègues de travail…"

N :
"En dehors des besoins en formation, de l’évolution et des projets professionnels du bénéficiaire, de quoi peut-on aussi parler ?"

A :
"Les sujets pouvant être abordés sont les suivants :

- Évolutions de l’entreprise ;

- Changements prévisibles d’organisation du travail ;

Souhaits de changement de poste, de service ;

- Identification de potentiel pour une promotion ;

- Identification de compétences peu utilisées ;

- Besoin de formation ;

- Capacité à transmettre ses compétences ;

- Évolution majeures du secteur d’activité ;

- Développement de compétences transférables ;

- Attentes des autres établissements du secteur d’activité et/ou du territoire."

N :
"Quelles sont les grandes étapes, dans l’ordre chronologique, de l’entretien professionnel ?"

A :

"1 - Retour sur le parcours professionnel et formation

2 - Retour sur les missions/activités et les difficultés rencontrées

3 - Rappel des formations déjà suivies lors des deux dernières années

4 - Rappel des compétences acquises et validées par le N+1

5 - Présentation du projet et des orientations générale de l’entreprise

6 - Recueil des souhaits d’évolution professionnelle ou de changement

7 - Expression d’un projet professionnel qui s’inscrit dans celui de l’entreprise

8 - Définition d’un plan d’actions de formation

9 - Découverte et choix des dispositifs de formation comme moyens d’évolution professionnelle

10 - Identification des territoires d’opportunités de mobilité ou de transition professionnelle

Nos articles vous intéressent ?

Découvrez les minutes RH