Le bilan de compétences digital : gérer sa carrière au lit !

Le bilan de compétences est un dispositif qui permet de faire le point sur ses compétences et sa carrière avec un consultant spécialisé, afin de redéfinir un projet professionnel cohérent, d’envisager une reconversion, ou valider un projet de formation. A l’heure où la crise sanitaire prive de nombreux travailleurs de leur emploi, les contraint à l’exercer à temps partiel ou encore, à travailler à distance ; les remises en cause professionnelles n’ont jamais été aussi nombreuses !
Réaliser un bilan de compétences a donc tout son sens dans le contexte actuel, à fortiori s’il est réalisé à distance ; ce que proposent de plus en plus d’organismes certifiés. Voyons comment procéder à l’inventaire de ses compétences depuis son canapé …

Commencer par un bilan « analyse de personnalité » en ligne

Le web regorge de ces tests qui peuvent être un préalable au bilan de compétences ; même si, entendons-nous bien, ils ne sont qu’une première étape !


Attention, donc, à ne pas tomber dans le piège d’une confusion qui peut être provoquée par les formules accrocheuses du type : "bilan de compétence gratuit et rapide en ligne"


Ces tests en ligne ne sont en effet pas un bilan de compétences – lequel est drastiquement encadré par le code du travail et doit être mené par un professionnel – Il s’agit de simples études de personnalité, composées d’une quinzaine de questions en ligne. Elles aboutissent à une analyse de 5 à 10 pages qui décrit la personnalité de la personne testée, et permet de faire un point sur ses forces et faiblesses.


Ces tests peuvent être le déclencheur d’une envie de se recentrer sur soi-même, d’entamer un travail d’introspection qui a de bonnes chances d’aboutir au bilan de compétences. Par ailleurs, certains organismes qui facturent ces tests proposent de les faire passer gratuitement aux internautes désireux de le faire suivre par le bilan de compétences …

Procéder au bilan de compétences 100% digital


Le bilan de compétences a, certes été conçu pour être effectué en présentiel, dans le cadre d’entretiens personnalisés. Pour autant, sans le dévoyer, il peut tout aussi bien être réalisé à distance, en visio-conférence. Sa vocation, son process, et sa durée (limitée à 24 heures réparties en trois phases) peuvent tout à fait être respectés. Les différentes étapes, réalisées à distance, seront identiques à celles effectuées en présentiel, à savoir :

- Une phase préliminaire, qui a pour objet d’analyser la demande et le besoin du bénéficiaire, de déterminer le format le plus adapté à sa situation.


- Une phase d’investigation, qui doit aider le bénéficiaire à construire son projet professionnel tout en s’assurant de sa pertinence.


- Une phase de conclusion, qui permet au bénéficiaire de s’approprier les résultats détaillés de la phase d’investigation, de recenser les conditions et moyens favorisant la réalisation de son projet professionnel, d’en prévoir, enfin, les modalités et étapes.


Grâce aux outils coopératifs à distance, du type Zoom, Microsoft Teams, et autres skype, le bilan de conférence réalisé en visioconférence à complètement trouvé sa place. Le prestataire se plie aux souhaits et contraintes du bénéficiaires qui choisit d’effectuer son bilan sur – ou hors – son temps de travail ; depuis les locaux professionnels, ou depuis son canapé !


Ces outils collaboratifs favorisent l’interaction : ils permettent, non seulement de se voir et de s’entendre, mais aussi de partager les écrans, d’utiliser une messagerie instantanée, de projeter un support type PowerPoint, de l’annoter etc.
Une fois Les différentes étapes achevées, le prestataire procède à la conclusion verbale, et transmet au bénéficiaire les résultats détaillés de son bilan, ainsi qu’un document de synthèse.


Ces éléments restent la propriété du bénéficiaire, mais si ce dernier accepte de l’utiliser comme base d’échange avec son entreprise chacun peut en retirer de grands bénéfices : le salarié disposera d’éléments tangibles lui permettant d’argumenter d’éventuels nouveaux choix de carrière, tandis que l’employeur collectera des données fiables venant nourrir ses bases et enrichir sa gestion des compétences au sein de l’entreprise.

En conclusion, notons que le digital dépoussière efficacement le bilan de compétences. Il lui offre une nouvelle jeunesse tout en garantissant la distanciation sociale, et en faisant du bien à la planète grâce à une réduction des déplacements…



Nos articles vous intéressent ?

Découvrez les minutes RH